A propos de

Avant d'être fleuriste, j’ai été marchand d’Art pendant quinze ans. 

À la recherche de la forme simple, j’ai exploré le primitivisme,  l’abstraction, le brutalisme, le contemporain.

J’ai cherché dans la forme maîtrisée par la main de l’homme une harmonie sensible et simple que la nature par essence livre très souvent.

J'ai le souhait de ramener la force de la nature dans nos maisons, dans nos vies citadines coupées de la temporalité et de la beauté des saisons.

Mes bouquets s’inscrivent donc dans une esthétique naturelle, avec les fleurs du moment. 

Je me fournis exclusivement à Rungis et ses producteurs d’Ile de France, à contrario des fermes de fleurs « forcées »  qui fanent si vite.

Ma marraine dans le métier d’antiquaire, Francine Grünwald, petite-fille du marchand viennois Karl Grünwald, me dît un jour : "Je n’offre jamais un bouquet sans le vase qui l’accompagne."

Charmé par ce geste, j'ai développé avec l’atelier Jean Roger des modèles de vases exclusifs et des séries limitées que je vous propose avec mes bouquets. Je suis aussi particulièrement sensible à l’esthétique du Nord, des vases anciens de Tapio Wirkkala seront ainsi proposés.

Ce studio-fleurs au 14 rue Debelleyme est le point de départ des envois par coursier, mais aussi un lieu où vous pourrez venir choisir vos fleurs. 

Louis-Géraud Castor